l'Atelier
  du
Sculpteur

                              
Accueil
Location d'Expositions thématiques
De fer et de feu A. Rimbaud
Masques

Les Métamorphoses F. Kafka


Sculptures lumineuses Manhattan
La Chambre d'hôtes du sculpteur

Où voir les sculptures ?
Exposition sculptures, sculpteur fer, sculpteur métal,
Contact
mis à jour le 23 décembre 2016


Exposition sculptures, sculpteur fer, sculpteur métal,
luminaires
         
"L'horloge de la vie s'est arrêtée tout à l'heure. Je ne suis plus au monde." Nuit de l'enfer

  

"J'écrivais des silences, des nuits, je notais l'inexprimable. Je fixais des vertiges."  Délires II : alchimie du verbe

1
2 3

L'ombre du portrait du poète est présente dans l'installation mais également différentes représentations de Rimbaud réalisées selon l'inspiration de l'artiste.

Des banners de 2 mètres de hauteur sur la vie de l'homme aux semelles de vent permettent au visiteur de se remémorer qui était ce poète hors du commun.

Rimbaud naît à Charleville, le 24 octobre 1854. Adolescent révolté il écrit de fulgurants poèmes lors de ses fugues. Il rencontre Verlaine en 1871 et leur liaison homosexuelle fait scandale tandis qu’ils partent vers la Belgique puis vers Londres. Leur errance tumultueuse prend fin en 1873 lorsque Verlaine, ivre, blesse Rimbaud d’un coup de pistolet.
Condamné par la justice belge plus pour son homosexualité que pour son acte, Verlaine passe deux ans en prison.
Après une brève rencontre en 1875, ils ne se reverront jamais. Rimbaud parcourt alors l’Europe, s’engage dans l’armée hollandaise puis déserte une fois à Java. On le retrouve à Chypre puis en Abyssinie où le voici photographe, explorateur, marchand de café, trafiquant d’armes.
Atteint d'une tumeur au genou il rentre en France en 1891 où il sera amputé. Son voyage se termine à Marseille le 10 novembre 1891. Il meurt sans savoir que sa poésie sera reconnue grâce à Verlaine qui en apprenant sa mort, écrira :
"Son souvenir est un soleil qui flambe en moi et ne veut pas s'éteindre".